Qui sommes-nous?

L’équipe

  1. une équipe forte et soudée de trois enseignantes passionnées, expérimentées, salariées en CDI, recrutée pour leur compétence, leur expérience et leur motivation au projet et continuellement formées.
Jacqueline: GS-CP

18 ans d’expérience dans l’enseignement.

Spécialisée en CP.

Importants travaux de recherche et application des sciences cognitives.

Formée à la méthode de lecture alphabétique et plurisensorielle du Dr. Weichten Badour

bernadetteBernadette Rhein: CE1-CE2

17 ans d’expérience dans l’enseignement

Formation suivie depuis 2 an:

  • Gestion mentale selon les travaux d’Antoine de la Garanderie.  5 modules: Initiation, Attention, Mémorisation, Imagination créatrice et Réflexion.
carole Carole Lazzaro: CM1-CM2

30 ans d’expérience dans l’enseignement

Formations suivies depuis 2 ans:

  • Pratique de la méthode de mathématiques de Singapour.
  • Gestion mentale selon les travaux d’Antoine de la Garanderie.  5 modules: Initiation, Attention, Mémorisation, Imagination créatrice et Réflexion.

2. Une équipe de gestion, à l’écoute, composée de sept personnes, assure la gestion de l’association et la direction pédagogique de l’établissement.

3. Les parents qui, par leur action, participent à la préparation des manifestations: marché de Noël, vente de printemps, le déroulement des jeux et de l’accueil lors des Portes Ouvertes, l’organisation des conférences, la mise en scène des spectacles…

4. Les associations, fondations, amis, jeunes retraités…. qui soutiennent l’école par leurs actions variées et participent à son développement.

L’Espérance suit le calendrier de l’académie d’Amiens.

En outre, elle donne 15 jours de vacances à la Toussaint, le Lundi de Pentecôte et le Pont de l’Ascension. l’école finit le soir du dernier vendredi du mois de juin.

L’Espérance organise chaque jour un accueil panier repas

Les élèves inscrits peuvent rester déjeuner sur place sous la surveillance d’enseignantes ou de parents.dec 15

L’Espérance est une école hors contrat, gérée par une association à but non lucratif, loi 1901, créée en mai 2008.

Tout élève doit pouvoir être instruit à l’Espérance sans condition de ressources. Afin de ne pas surcharger les familles, les frais de scolarité restent raisonnables.

Qu’est-ce qu’une école hors contrat ?

Une école hors-contrat est indépendante de l’état, c’est-à-dire libre au niveau pédagogique, mais reconnue et contrôlée par l’inspection académique car elle doit respecter les programmes officiels.

Elle dispose d’une liberté totale du choix ses enseignants, de la pédagogie et des méthodes d’enseignement. A ce titre, elle ne bénéficie d’aucune subvention de l’état.

L’État n’intervient que pour contrôler le respect des normes de sécurité, l’accès des élèves au socle commun des connaissances et compétences, le respect de l’ordre public et des bonnes mœurs.

L’Espérance est donc libre d’éveiller au Vrai, au Bien, au Beau. Elle garantit l’acquisition des apprentissages fondamentaux et d’une vraie culture. Tous les enseignements sont réalisés par des professionnels, qui complètent continuellement leur formation.

« Pour réussir ses études et au-delà sa formation humaine, tout enfant a besoin d’une cohérence éducative entre la maison et l’école. Il se construit alors en toute sérénité  dans le cadre de repères éducatifs clairs, entourés d’adultes qui travaillent main dans la main à son éducation. C’est cela qu’offrent les écoles indépendantes et c’est bien cela  qui fait la différence par rapport aux écoles ordinaires » (www.fondationpourlecole.org)

Grâce à des petits effectifs dans chaque classe, l’Espérance respecte le rythme d’apprentissage de chaque enfant, reconnaît et développe le potentiel de chacun.

Elle est aidée par l’Association Education Solidarité pour que toutes les familles puissent offrir à leurs enfants une instruction de qualité.

Elle fait partie d’un grand réseau de 793 écoles hors contrat scolarisant 60 000 élèves. 67 écoles ont ouverte à la rentrées 2015. Ce réseau est animé par la Fondation pour l’école qui vient de lancer une nouvelle formation pour les éducateurs.

cmLes écoles hors contrat sont-elles légales ?

Oui, les écoles entièrement libres sont prévues et encadrées par la loi. La liberté d’enseignement est un principe à valeur constitutionnelle, reconnu par les Droits de l’Homme et par l’union européenne.

Les écoles indépendantes: une solution d’avenir pour les enfants

lire le dossier ICI

« Ce n’est qu’en faisant de l’école un lieu d’apprentissage efficace que nous pourrons redonner à notre pays la possibilité de l’unité, de la paix et de la liberté. » (www.jxbellamy.fr/blog/2015/01/27…)

« L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »: http://www.en-aparte.com/2013/06/28/laurent-lafforgue-mathematicien-leducation-nationale-est-devenue-un-vaste-mensonge/

 Les écoles indépendantes favorisent-elles le communautarisme ?

Non. Être élevé dans un milieu protégé ne nuit nullement à la socialisation ; au contraire, une école libre favorise l’ouverture aux autres et aide l’enfant à construire sa personnalité dans un environnement famille/école cohérent.

Sont-elles trop chères pour les familles ?

La scolarité demandée est d’environ 174€ par mois (prix inférieur à la moyenne des écoles hors contrat). Ces frais ne sont pas supérieurs aux montants consacrés par un nombre croissant de parents aux cours de soutien (de 80 à 180€ par mois) pour remédier aux difficultés de leurs enfants.

Des bourses peuvent être accordées aux familles par l’Association Éducation Solidarité avec laquelle nous travaillons.

 Y a-t-il concurrence avec l’enseignement public ou privé sous contrat?

Non, les écoles indépendantes ont vocation à offrir une alternative aux écoles publiques ou privées sous contrat et à garantir un pluralisme scolaire.

Lisez l’article: l’école privée… de liberté

 Comment réintégrer le système scolaire « standard » ?

Par inscription, puisque l’Espérance est reconnue par l’inspection académique. Mais le directeur de l’école peut faire passer un test d’admission.

Quel effectif accueillez-vous?

A la rentrée 2015, l’Espérance compte 29 élèves, répartis en 3 classes à double niveau. Nous avons du refuser des élèves en Grande Section.

Pour conserver de petits effectifs, ce regard individualisé sur chaque enfant, et des frais de scolarité accessibles au plus grand nombre, l’Espérance a besoin de votre aide.